Thomas Navarro

Stagiaire postdoctoral, Université McGill

Thomas explore les atmosphères de planètes telluriques au moyen de modèles numériques de climats. Il a effectué en 2016 une thèse de doctorat à Sorbonne Université (Paris) portant sur le cycle de l’eau martien et l’assimilation de données du Mars Reconnaissance Orbiter dans un modèle d’atmosphère martienne. Il a par la suite rejoint UCLA pour interpréter les observations de l’atmosphère de Vénus du satellite Akatsuki. Il a depuis été sélectionné comme Participating Scientist de la NASA pour la mission Akatsuki. En tant que chercheur postdoctoral à l’Institut Spatial de McGill depuis 2019, il collabore avec Nicolas Cowan pour étudier les climats d’exoplanètes en rotation synchrone autour de leur étoile.

Thomas Navarro
Stagiaire postdoctoral, Université McGill